Logo CGbandeau avril 2015

contactnous contacter

logo facebook   logo twitter Instagram Logo

Lundi 4 février 2019 : Budget primitif 2019

Séance publique 4 février 2019 assembléeUn budget qui ne prépare pas assez l’avenir !

Le vote du budget 2019 se déroule dans un contexte très particulier et même inédit : depuis maintenant près de 3 mois, un mouvement aussi éruptif et spontané que prévisible à bien des égards a vu le jour dans notre pays et de manière assez importante, dans notre département de la Drôme.

Dans ce monde en bascule, où la France dite périphérique, éloignée des grandes métropoles, crie sa souffrance et sa colère, nous avons la conviction que l’échelon départemental doit réaffirmer encore plus sa pertinence.

En 2021, au bout du mandat qui nous a été confié, qu’est-ce qu’on aura changé dans la vie des Drômoises et des Drômois pour qu’ils vivent mieux ?
Qu’est-ce qu’on aura mis en œuvre pour répondre aux défis d’avenir qui sont devant nous ? Pour construire à l’horizon 2030-2040 une Drôme préservée, exemplaire et rayonnante.

Ce budget 2019 ne prend pas suffisamment en compte l’avenir.

Il faut remettre l’humain au centre du projet drômois, créer plus de lieux d’écoute et de concertation, faire de la proximité et des solidarités une force et non un frein. Être un territoire ouvert à l’innovation et à la construction.

Devant la situation actuelle, nous avons souhaité proposé trois grandes priorités pour l’action de notre collectivité :

  • L’urgence climatique : Faire de nos deux Parcs Naturels Régionaux des territoires pilotes sur les déplacement doux et la protection de la biodiversité, mise en place d’une enveloppe dédiée pour aider les communes dans leurs projets d’amélioration énergétique des bâtiments publics, création d’un cluster sur les questions de questions de stockage d’énergie, œuvrer à la préservation de nos rivières et lutter contre leur assèchement, Faire de la Drôme le 1er département bio sans pesticide
  • Le pouvoir d’achat : doublement du budget du dispositif Top Départ pour les familles les plus modestes en prenant en compte le revenu fiscal des familles, hausse du budget pour les actions éducatives, soutien à la rénovations des habitations privées pour réduite la consommation d’énergie, mise en place d’un barème différencier dans les restaurants scolaires des collège en fonction du quotient familial, Aide à l’achat de véhicules non polluants, mise en place d’une mutuelle départementale.
  • Les solidarités : Mise en place d’un numéro dédié, réduction du délais de traitement des dossiers APA, plan EHPAD, création d’un accueil de jour pour l’amélioration de la situation des aidants

Notre collectivité a la capacité financière de jouer pleinement son rôle de protection et d’émancipation des Drômoises et Drômois.

Malheureusement aujourd’hui le compte n’y est pas.

C’est pourquoi, notre groupe s’est abstenu sur le vote de ce budget.

 

Intervention de Pierre JOUVET, coprésident du groupe :