Logo CG                             bandeau avril 2015

     S'abonner à la lettre d'information :

contactnous contacter

logo facebook   logo twitter Instagram Logo

Lundi 27 juin 2016 : Séance publique du Compte administratif 2015

Une séance très agitée...

Ce matin, après les éducateurs, les pompiers et les parents d’élèves, c’est au tour du personnel départemental de manifester son mécontentement. Nous regrettons le manque de concertation récurrent et partageons les inquiétudes du personnel sur l’avenir du service public départemental.

Le compte administratif présenté est la démonstration incontestable de l'excellente santé financière de notre département : Un héritage transmis par l'ancienne majorité de gauche.

Depuis un an, Le Président du Conseil départemental nous raconte une histoire, celle d’un « malade imaginaire » : une Drôme qui connaîtrait une situation difficile voire inquiétante. Le récit d'une Drôme qui souffrirait très gravement des baisses des dotations de l'Etat et qui n’aurait plus les moyens de mener son action.

Cependant, les discours sont bien éloignés de la réalité. Les chiffrent ne mentent pas :
- 29,12 millions d'euros d'excédent (soit + 53% par rapport à l’exercice précédent)
- Un recours à l'emprunt qui n'a jamais été aussi bas (5 millions d’€ contre 18,5 millions d’€ précédemment).
- Une dette qui continue à diminuer (235 € par habitant, à mettre en perspective avec une moyenne nationale des départements à 504 € par habitant).
- des baisses de dotations de l'Etat qui ne pèsent que 1,42 % du budget (-11 millions d'euros)
- Un investissement qui recule (-13,55%) alors que la majorité annonce un « New Deal », une relance de l’investissement (…)  

La politique menée par la majorité départementale est incompréhensible, pleine de contradictions, sans ambition.  

Nous dénonçons les coupes sombres injustifiées menées au nom d’une idéologie et non pour des raisons objectives : jeunesse, territoires ruraux, pompiers, associations, mise à mal du service public départemental de manière générale.    

Notre groupe demande au Président du Conseil départemental de prendre acte de la situation financière du Département et de corriger sa politique pour ne pas faire prendre un temps de retard à la Drôme et aux Drômois.

Retrouvez en vidéo, nos interventions en séances :