Logo CG                             bandeau avril 2015

     S'abonner à la lettre d'information :

contactnous contacter

logo facebook   logo twitter Instagram Logo

Lundi 26 juin 2017 : Séance du compte administratif 2016

Photo de lassemblée départementaleDes chiffres qui nous interrogent et nous inquiètent pour l'avenir de notre département

Il y a un an, cette même séance était interrompue par le personnel départemental en colère qui dénonçait les suppressions de postes et les dégradations de ses conditions de travail. Aujourd’hui, les inquiétudes restent fortes quant à l’avenir d’un service public de qualité et de proximité que nous défendons avec détermination.

Le compte administratif 2016 démontre de manière incontestable que la situation financière de notre département reste exceptionnelle. Cet héritage transmis par l'ancienne majorité de gauche pourrait être une chance pour investir, porter de nouveaux projets, améliorer le quotidien des Drômoises et des Drômois. Ce n’est pas le cas.

Les chiffres parlent d’eux même, les années se suivent et se ressemblent :
- 38,8 millions d'euros d'excédent (soit + 33% par rapport à l’exercice précédent qui était lui-même déjà en augmentation de 54% par rapport à l’année 2014).
- Une dette qui continue à diminuer (213 € par habitant, à mettre en perspective avec une moyenne nationale des départements à 551 € par habitant).
- Un ralentissement des baisses de dotations de l'Etat qui ne pèsent que 0,76 % du budget (-5,63 millions d'euros).
- Un investissement qui continue à reculer (-3,68%) pour la 2ème année consécutive après l’annonce du fameux « New Deal » pour une relance de l’investissement (…)

La majorité avait placé l’investissement comme sa grande priorité. Les résultats ne sont clairement pas à la hauteur des annonces qui avaient été faites en début de mandat, nous ne pouvons que le regretter. Sur le terrain, nous rencontrons des acteurs économiques, des chefs d’entreprises, des artisans, qui ont besoin de la commande publique. Ils ont besoin de travailler. Mais la seule réponse du Département depuis 2 ans, c’est la baisse des investissements !

Notre département mérite mieux que l’immobilisme. Nous voulons d’une Drôme dynamique et solidaire, une Drôme qui ose, qui innove, une Drôme qui fait confiance à ses acteurs économiques et associatifs, une Drôme qui parie sur sa jeunesse. En deux mots, une Drôme qui se donne les moyens de ses ambitions.

Notre groupe demande à la nouvelle Présidente du Conseil départemental de prendre acte de la situation financière du Département et de corriger sa politique pour ne pas encore aggraver le retard qui a été pris pour la Drôme et les Drômois.

Retrouvez en vidéo, nos interventions en séance :    

Pierre JOUVET, Conseiller départemental du canton de Saint-Vallier et coprésident du groupe d'opposition est intervenu à l'issue de la présentation du compte administratif 2016

""

Anna PLACE , Conseillère départementale du canton de Bourg-de-Péage, est intevenue sur la question de la création du conseil départemental de la citoyenneté et de l'autonomie.

""

Bernard BUIS , Conseiller départemental du canton du Diois est intervenu sur la question du personnel départemental et du service public

 

Muriel PARET, Conseillère départementale du canton de Crest est  intervenu sur les politiques santé et plus particulièrement sur la question de la désertification médicale

""

Les retours dans la presse :