Logo CG                             bandeau avril 2015

     S'abonner à la lettre d'information :

contactnous contacter

logo facebook   logo twitter Instagram Logo

Communiqué de presse - Lundi 7 septembre 2015

jouvet rochas avec titresVigilance sur la politique jeunesse

Le Président du Conseil départemental a fait part de son choix de recentrer la prévention spécialisée sur les 12 quartiers prioritaires identifiés dans la Drôme (à Valence, Romans, Saint-Rambert d’Albon, Montélimar, Pierrelatte, Loriol).  

Nous nous interrogeons sur la politique jeunesse que le Département souhaite mettre en place dans les territoires en veille (Bourg-de-Péage, Bourg-lès-Valence, Portes-lès-Valence, Donzère, Crest et Saint-Vallier) et dans les territoires ruraux.  

La politique jeunesse ne se résume pas à la prévention spécialisée mais englobe également l’animation de proximité au plus près des territoires.

Elle a un rôle essentiel en matière de lien social, de lutte contre l’isolement et la marginalisation.

Nous tenons à rappeler que ces problématiques ne concernent pas seulement les quartiers prioritaires mais que les habitants de la ruralité doivent eux aussi faire face à des difficultés importantes dans un contexte très fragile.  

L’ensemble des actions mises en œuvre sur le terrain, par des associations, par les intercommunalités, par les villes, en matière de prévention et d’animation pour les jeunes Drômois est ainsi remis en cause. 

Nous nous étonnons de cette décision prise sans concertation, à l’heure où notre pacte républicain doit être consolidé et où, plus que jamais, les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité doivent être défendues. 

Nous restons vigilants sur les propositions qui seront faites par l’exécutif départemental.


Pierre JOUVET et Pascale ROCHAS,
coprésidents du groupe « La Drôme en Mouvement »