Logo CG                             bandeau avril 2015

     S'abonner à la lettre d'information :

contactnous contacter

logo facebook   logo twitter Instagram Logo

Communiqué de presse - Lundi 11 mai 2015

jouvet rochas avec titresCe matin, à Lyon, le Premier Ministre, Manuel Valls, et le Président du Conseil régional, Jean-Jack Queyranne ont signé le Contrat de Plan Etat-Région (CPER). Nous sommes particulièrement étonnés que le Conseil départemental de la Drôme n’ait pas été représenté lors de cette signature, alors même que le CPER va permettre la concrétisation de projets capitaux et parfois attendus de longue date pour notre département. 

Ce contrat a été négocié pendant plusieurs mois par Didier Guillaume et l’ancienne majorité départementale et présenté lors de la séance publique du 19 janvier 2015. Il est sans précédent pour notre département. Il représente 200 millions d’Euros injectés pour notre territoire qui permettront de financer de grands projets d’infrastructures routières (déviation de Loriol–Livron, rond-point des Couleures), des projets liés à l’enseignement supérieur à Valence (bibliothèque universitaire, opération campus 2020, résidence universitaire), de développer des projets innovants autour du numérique et différents projets structurants (Véloroutes voies vertes, Auberge des Dauphins à Saoû, Maison de la culture Arménienne…).

La droite départementale a voté contre ce CPER (le 19 janvier au Conseil général et le 6 mars au Conseil régional). Nous nous interrogeons :

-   comment peut-on voter contre l’attribution de fonds pour notre département ?

-   comment peut-on faire la politique de la chaise vide lors de la signature d’un tel contrat ?

Nous dénonçons cette attitude politicienne, insouciante et méprisante.

Nous demandons à la majorité d’adopter une attitude responsable quand il s’agit de l’avenir de notre département. Notre groupe s’est engagé dans une démarche d’ « opposition constructive », nous attendons une réciprocité qui permette de travailler dans un climat de confiance, au service de l’intérêt général.

 

Pierre JOUVET et Pascale ROCHAS,
coprésidents du groupe « La Drôme en Mouvement »